Une étude se penche sur l'impact des choix alimentaires sur l'espérance de vie




Une étude se penche sur l'impact des choix alimentaires sur l'espérance de vie

Alors que la plupart des jeunes adultes pensent peu au vieillissement, une nouvelle étude démontre que les moins de 20 ans pourraient ajouter un nombre important d'années à leur espérance de vie en modifiant leur régime alimentaire. 

Que se passe-t-il si un individu de 20 ans passe d'un régime occidental typique à un régime comprenant plus de légumineuses, de céréales complètes et de noix, et moins de viande rouge et transformée ? Selon des chercheurs de l'Université de Bergen, en Norvège, les femmes peuvent espérer vivre 10,7 ans de plus et les hommes, 13 ans de plus.

(Source : https://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003889#sec009)

Sur la base de méta-analyses et des données de l'étude Global Burden of Disease (GBD), les chercheurs ont utilisé la méthodologie des tables de survie pour estimer comment l'espérance de vie évolue en fonction de changements durables dans la consommation de certains aliments.

À quoi ressemble un régime de longévité ?

Dans cette étude, c'est la consommation de haricots, ou de légumineuses, qui a le plus amélioré l'espérance de vie, suivie par celle des céréales complètes, des noix et la réduction de la consommation de viande rouge. Ce type de régime s’apparente beaucoup à un régime anti-inflammatoire, qui est conçu pour réduire les marqueurs indésirables de l'inflammation et aider l'organisme à fonctionner de manière optimale. Le régime anti-inflammatoire fournit à l'organisme une abondance d'antioxydants, d'acides gras essentiels, de flavonols et de composés nutritionnels qui réduisent l'inflammation.

(Source : https://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003889#sec009)


Le régime optimal est caractérisé par une consommation sensiblement plus élevée de céréales complètes, de légumineuses, de poisson, de fruits et de légumes qu'un régime typique, à laquelle s’ajoute une poignée de noix, de même qu’une réduction de la consommation de viandes rouges et transformées, de boissons sucrées et de céréales raffinées. Le régime faisable, caractérisé par des changements modérés de ces aliments, est lié quant à lui à une espérance de vie inférieure à celle du régime optimal.

 

L'outil utilisé par les chercheurs pour calculer ces données est à la disposition du public sous la forme d’un calculateur. Il permet de voir quels aliments sont importants pour la santé en vieillissant, et de voir comment ajouter des années, voire des décennies, à sa vie. Vous pouvez y accéder juste ici: Food Healthy Life.org.

En conclusion, un changement alimentaire durable peut apporter des gains substantiels en matière de santé pour les personnes de tous âges, tant pour le régime optimisé que pour le régime faisable. L’étude montre que les gains anticipés seront d’autant plus importants si les changements alimentaires sont entrepris tôt dans la vie. 

Cette étude vient confirmer plusieurs autres recherches effectuées depuis des décennies, ayant même capté l’attention de Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal.

« Ça correspond à ce qu’on répète depuis des années et à ce qui est recommandé. Si on exclut le tabac, ce sont les facteurs nutritionnels qui sont les pires facteurs pour la mortalité prématurée et l’invalidité. On mange trop et on mange mal. » - Martin Juneau 
(Source : https://plus.lapresse.ca/screens/394413a1-4573-4b4d-9c13-7f45d193fa7b__7C___0.html)

Vous désirez changer votre alimentation afin de prolonger votre espérance de vie? Il est aussi important de s’assurer que votre alimentation affecte positivement votre santé globale! Medfuture offre des Profils Santé sur mesure, tel que le Profil Végétarien/Végétalien, afin de garder un œil sur les biomarqueurs touchés par les changements dans votre alimentation. Prenez votre santé en main avec Medfuture dès maintenant.